Les désirs de base ne changent pas quels que soient l’époque ou le lieu. L’égoïsme, la jalousie, l’amour ne changeront pas : il faudra faire avec. Pouvez-vous me dire en quoi l’amour a changé, depuis Salomon et le “Cantique des cantiques” ? En rien, si ce n’est, peut-être, dans la cigarette que l’on fume après l’amour.
Amos Oz in Le Matricule des anges n°140
  1. lovies-poesie a reblogué ce billet depuis idiot-duvillage
  2. onthemotorway- a reblogué ce billet depuis lonesome-are-the-words
  3. madetoloveallofyou a reblogué ce billet depuis idiot-duvillage
  4. idiot-duvillage a reblogué ce billet depuis lonesome-are-the-words
  5. lonesome-are-the-words a publié ce billet